CISSS, CLSC, CSSS, CIUSSS. Ok. Mais c’est quoi?

Ces abréviations sont au coeur du système de santé québécois. Pourtant, peu connaissent véritablement leur signification ou leurs fonctions. Avant de se lancer dans de grandes explications, il serait pertinent de savoir ce que veulent dire tous ces «S» et ces «C».

Crédit : The OA

Les CLSC sont des Centres Locaux de Services Communautaires.
Les CSSS (maintenant disparus) étaient des Centres de Santé et Services Sociaux
Les CISSS sont des Centres Intégrés de Santé et Services Sociaux
Les CIUSSS sont des Centres Intégrés Universitaires de Santé et Services Sociaux. (Oui. C’est laid. Mais c’est probablement parce que «centre universitaire intégré de santé et services sociaux», ça donnait CUISSS et dire que tu travailles pour la cuisse de la Capitale-Nationale, c’est pas top.)

C’est bien beau tout ça, mais c’est quoi?

Vous êtes prêt?

Avant ce qu’on nomme couramment la «réforme Barrette» en 2015, on retrouvait trois niveaux de gouvernance au sein du système de santé québécois.
1. Le palier de gouvernance provincial, représenté par le ministère de la santé et des services sociaux (MSSS).
2. Le palier de gouvernance régional, représenté par 18 agences de santé et services sociaux répartis sur 18 territoires régionaux.
3. Le palier de gouvernance local, représenté par 182 établissements publics, dont les CSSS et répartis sur 94 territoires locaux.

Après la «réforme Barrette», les agences de santé ont pris la porte et le palier de gouvernance local a pris le bord. Les territoires locaux à l’intérieur des territoires régionaux ont donc été fusionnés. Les établissements de santé ont suivi le pas des fusions et leur nombre est passé de 182 à 34. Il y a ainsi eu la naissance de 13 CISSS et 9 CIUSSS, qui sont composés de CLSC, de centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), de centres hospitaliers, de centres de protections de l’enfance et de la jeunesse ainsi que de centres de réadaptation.

«Ouin, mais là, 13 + 9 ça fait 22, sont où les 12 autres établissements?»

De cette fusion, il y a eu quelques exceptions. Certains établissements, comme le CHU de Québec, l’Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie de Québec (autrefois hôpital Laval) ou le CHUM, n’ont pas été fusionnés, alors que d’autres établissements, comme le CLSC de Naskapi ou le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie-James, n’ont pas été visés par la loi.

Et la fonction des CISSS/CIUSSS, c’est quoi?

Voici un tableau que l’on peut retrouver sur le site du MSSS qui liste les fonctions et responsabilités du ministère et des établissements suite à la réforme.

Donc, pour résumer

Les CLSC sont des installations ou, autrement dit, des points de services où il est possible de recevoir des soins de santé et de services sociaux.

Les CSSS sont d’anciens établissements qui agissaient au niveau local et qui offraient la prestation de soins.

Les CISSS sont les nouveaux établissements régionaux et qui desservent l’ensemble de leur territoire.

Les CIUSSS ont les mêmes fonctions que les CISSS. Ils «sont dans une région sociosanitaire où est située une université offrant un programme complet d’études prédoctorales en médecine ou qui exploite un centre désigné institut universitaire dans le domaine social». (MSSS, 2017).

Pourquoi tous ces changements?
Évidemment, ces changements n’ont pas été faits simplement pour l’amour de la réorganisation. Ils ont été motivés par plusieurs raisons. Pour alléger le parcours de soins qui étaient complexes, pour faciliter les échanges d’informations cliniques entre les services, pour uniformiser les services et faciliter leur accès, pour diminuer la bureaucratie et afin d’optimiser les changements qui avaient été entrepris en 2003 avec la «réforme Couillard», alors que celui-ci était ministre de la santé.

Est-ce que les objectifs ont été atteints? C’est le sujet d’une autre question.

Pier-Luc Banville, étudiant en sciences infirmières.

Crédit photo couverture : knowyourmeme.com, lagazettedumalinfirmier.com

Sources :

  1. Ministère de la santé et des services sociaux (2017). Réorganisation du réseau. Repéré à [http://www.msss.gouv.qc.ca/reseau/reorganisation/]
  2. Ministère de la santé et des services sociaux (2017). Définition de termes relatifs au réseau de la santé et des services sociaux. Repéré à [http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2015/15-113-01W.pdf]
  3. Roch, G. (2016) Exercice infirmier et système de santé. Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval dans le cadre du cours Profession infirmière et société, Québec.
Publicités

Publié par

À défaut de pouvoir écrire pour la Gazette du Sorcier, j'ai crée la Gazette du Malin-Firmier!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s