8 raisons pour dire merci à son infirmier

Du 8 au 14 mai 2017, c’est la semaine de la profession infirmière; l’occasion parfaite pour nous, à la Gazette du Malin-Firmier, pour la faire découvrir.

Mais c’est également l’occasion parfaite pour souligner le travail fait par les infirmiers et infirmières et leurs dire merci. Je me suis permis d’écrire ce texte parce que, bien qu’étant dans le domaine de la santé, ça ne m’empêche pas d’être un utilisateur des services de santé et d’être patient à mon tour. Alors voici 8 excellentes raisons pour dire merci à son infirmier ou à son infirmière.

  1. Car c’est souvent le premier visage rassurant que tu vois quand tu entres dans le réseau.
    En général, le premier professionnel de la santé que tu croises quand tu entres dans le réseau, que ce soit au CLSC, au sans rendez-vous ou à l’urgence, c’est l’infirmier. Et je sais pas pour vous, mais moi quand je dois aller consulter, c’est rarement parce que ça va bien ou parce que j’ai un sourire fendu jusqu’aux oreilles. Alors, un visage rassurant, ça fait toujours du bien. Merci!
    .
  2. Parce que quand tu as un problème, des inquiétudes ou une crotte sur le cœur, tu as l’impression que tu peux tout leur dire.
    Parfois, on a besoin de verbaliser ce qui nous tracasse et on n’a pas nécessairement envie d’en discuter avec nos proches. Et on le sait tous, les infirmiers et infirmières n’ont malheureusement pas toujours le temps pour nous écouter, mais ils le prennent pareil. Une oreille attentive, ça fait toujours du bien. Merci!

    Crédit : SoulPancake
    .
  3. Parce qu’ils sacrifient bien souvent  leur vie sociale et familiale en copant avec des horaires atypiques pour prendre soin des autres.
    L’idée ici, ce n’est pas de me plaindre ou de plaindre les infirmiers et infirmières. Ils savaient tous (moi y compris) dans quoi ils s’embarquaient en devenant infirmier. N’empêche, ça mérite d’être souligné. Parce que travailler les fin de semaines, durant les fériés, de soir ou de nuit et fêter Noël le 27 décembre parce que c’était pas possible avant (allô à ma mère infirmière), ça mérite un merci!
    .
  4. Parce que quand tu as un ami infirmier,  tu sais que tu peux le texter ou l’appeler pour lui poser des questions et demander : s’tu normal?
    Parce que tôt ou tard, tout le monde a un problème de santé, qu’il soit aigüe ou chronique. Et parfois, ça peut être difficile de savoir si ce qui nous arrive est normal ou pas, et ça nous tente pas toujours d’aller attendre pour consulter. Ça fait toujours du bien de se faire rassurer et se faire conseiller et parfois, se faire dire d’aller consulter, c’est le p’tit push qui nous manquait pour y aller. Merci!

    Crédit : Bosch
  5. Parce qu’ils sont toujours présents et c’est probablement le professionnel de la santé avec qui tu as/aura le plus d’interaction.
    Des infirmiers et des infirmières, pour soigner, il y en a partout, pas juste à l’hôpital, et on a souvent tendance à l’oublier. Ils sont dans nos CLSC, dans les GMF, dans les rues, dans les écoles, dans les CHSLD, en clinique externe et oui, parfois même à votre domicile. Merci pour leur présence!

    Crédit : http://imgur.com/gallery/fqs1w4l

    .

  6. Parce qu’il sont présents dans les pires moments pour t’accompagner et dans les meilleurs moments pour célébrer.
    Parce qu’être malade, c’est une expérience, c’est une transition et c’est ponctué de bonnes, comme de mauvaises nouvelles. Quand elles sont mauvaises, parfois, ça prend des gens pour les encaisser avec nous. Quand elles sont bonnes, ça prend des gens avec qui les partager et les célébrer! Encore une fois, on peut les remercier de leur présence!
    .
  7. Parce qu’ils prennent le temps d’enseigner et de vulgariser les informations essentielles à notre santé. Et ils recommencent si tu n’as pas bien compris la première fois.
    Parce qu’avoir une problématique de santé, c’est aussi de dealer avec plusieurs nouvelles informations. Parfois simples, mais parfois très complexes. Et faire de nouveaux apprentissages quand tu es stressé, ce n’est pas très efficace. C’est donc essentiel d’avoir un professionnel qui est présent et qui s’assure que tout a bien été compris. Un autre merci s’impose!
    .
  8. Parce que le médecin est le spécialiste de ton diagnostique et du choix de traitement, le pharmacien est le spécialiste de ta médication et le physiothérapeute est le spécialiste de la réadaptation, mais l’infirmier est le spécialiste de tes soins, et ça, ça n’a pas de prix!


    En cette semaine de l’infirmière, à qui aimeriez-vous dire merci?
Publicités

Publié par

À défaut de pouvoir écrire pour la Gazette du Sorcier, j'ai crée la Gazette du Malin-Firmier!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s