Trois pensées erronées à propos des infirmiers et infirmières

«Qui qui connaît pas ça, une infirmière ? Ma tante est infirmière pis je le sais bien qu’elle donne des pelules et qu’elle fait des prises de sang.» Je t’avertis, tu es aussi bon pour décrire le métier d’infirmière que Trump l’est pour dire des trucs qui ont du bon sens. Ben oui toé ! Même si ta tante/mère/sœur ou bien même ton père est infirmier, tu ne sais pas tout de cette profession. Il y a des choses que tout le monde sait comme le fait que les infirmières travaillent sur des horaires atypiques, que parfois souvent elles doivent rester en TSO (temps supplémentaire obligatoire), que c’est elles qui vont te demander «Vous avez mal à combien sur 10 ?» et qui vont t’apporter un p’tit calmant pour soulager tout ça, il reste encore bien des choses à connaître à propos de ce métier. Alors, laisse-moi te surprendre avec trois affirmations fausses que nous allons éclaircir ensemble.

giphy1
Crédit : Pokemon

# 1 «Ça fait juste prendre la température et donner des Tylénol un infirmier !»

Si j’avais juste une chose à dire par rapport à ce que fait un infirmier ce serait : évaluer. Ça l’air vague et imprécis ? Ce l’est. En fait, le champ d’exercice infirmier est très large. Il peut checker si l’oreille qui te fait mal depuis 3 jours montre des signes d’infection jusqu’à évaluer si tu sais où t’es et quelle date on est, en passant par vérifier si ton urine (ou miction, tu auras au moins appris que miction ça veut dire urine) est de la bonne couleur. Mais évaluer ça veut dire quoi ? «Évaluer signifie poser un jugement clinique sur la condition physique et mentale d’une personne et en communiquer les conclusions» (OIIQ, n.d.). L’infirmier connaît donc ce qui fait partie de la normalité. Il peut, par le fait même, reconnaître ce qui n’est pas normal dans une situation donnée. Puis après avoir écouté, touché, regardé, senti (oui, oui), questionné, pris ta pression et ta température, il peut enfin faire les actions nécessaires pour ramener le tout à la normale, que ce soit de faire des interventions infirmières ou bien de communiquer avec le médecin quand la situation le nécessite. L’infirmier trouve toujours quelque chose à faire pour le bien-être de ses patients. Même si ça a l’air de rien parfois, l’infirmier évalue tout le temps. En même temps qu’il te demande si tu as bien dormi, il a déjà vérifié ton pansement, ton soluté et a même eu le temps d’ausculter tes poumons.

# 2 «Ouais mais, l’infirmière fait juste faire ce que le médecin demande.»

Je commencerais par te dire : non ! L’infirmière est autonome dans sa pratique. C’est-à-dire que ses faits et gestes ne sont pas dictés par le médecin. Certes, elle doit appliquer les prescriptions du médecin mais elle doit toujours user de son jugement. Si elle trouve que le médicament XYZ ne soulage pas adéquatement la douleur de son patient, elle doit en aviser le médecin. De plus, afin de pouvoir être plus indépendante, elle peut utiliser des ordonnances collectives. Grosso modo, ce sont des prescriptions pour un ensemble de personnes répondant à des critères. L’infirmière décide de l’appliquer si elle juge que cela est bon pour son patient après l’avoir évalué. Enfin, l’infirmière peut décider d’augmenter la fréquence des signes vitaux ou bien de garder en place une sonde urinaire si elle juge que c’est nécessaire et ce, sans l’accord du médecin.

# 3 «Tout le monde peut être infirmière ! Ce n’est pas si dur que ça.»

Pour plusieurs raisons, pas tout le monde peut être infirmière. Je vous l’accorde, le DEC en soins infirmiers est beaucoup moins contingenté que celui en techniques policières. Alors oui, «tout le monde» peut y aller, mais pour devenir infirmière, il y a beaucoup d’étapes à franchir. Premièrement, il faut que tu survives à trois années où tu n’auras plus de vie. Tu auras peut-être juste deux ou trois jours de cours par semaine mais ce sera des journées intensives. Tu sais, le genre de journée où tu pars de chez toi le matin et il fait noir et quand tu reviens il fait aussi noir. Dans ce temps-là, t’as l’impression que le soleil ne s’est jamais levé, ce que tu aurais aimé faire toi aussi au fond.  Ensuite, les autres jours ce sera pour les stages. Ça aussi, il faut que tu les réussisses. C’est assez stressant et en plus il faut que tu te lèves encore plus tôt que pour l’école. Alors, tu vas être durant toute la durée de ton DEC à 40 heures semaines de cours et de stages, à faire des devoirs et étudier et essayer d’avoir 8 heures de sommeil par nuit. Une fois que tu auras survécu à tout cela, tu auras ton diplôme. Mais emballe-toi pas trop vite, ce n’est pas fini. Il va falloir que tu passes L’EXAMEN DE L’ORDRE (dites-le avec une voix grave en hurlant, c’est comme ça que je l’imagine, c’est encore plus effrayant). Je ne t’en dis pas plus sur l’examen de l’Ordre. Tu n’as qu’à aller voir le texte de Karina Mc Sween.  Enfin, pour être infirmière, il faut encore plus que tout ça. Il faut avoir de l’empathie pour les autres, être courageuse et ne pas avoir peur de tout faire, même si c’est difficile, pour le bien-être de nos patients et pouvoir les voir sourire à nouveau.

Enfin, voici trois des nombreuses choses qui sont méconnues de la population à propos des infirmières. J’espère qu’avec ce court mais puissant texte sur les infirmières, tu auras une meilleure idée de ce que c’est être infirmière et que toi, tout comme moi, tu participeras à faire changer la vision que la société a des infirmières.

Avertissement : Je n’essaie en aucun cas de diminuer ceux qui ne connaissent pas la profession infirmière. C’est seulement un texte humoristique et informatif à propos de phrases que je ne cesse d’entendre lorsque je dis que je suis infirmière. Et si pour toi, tout cela était déjà connu alors je te félicite et je t’encourage à partager tes connaissances sur les infirmières à ceux qui en ont moins.

Marie-Eve Desbiens, Infirmière (Officiellement depuis le 11 novembre 2016)

Crédit photo couverture : https://creativemarket.com

Source : Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Publicités

2 commentaires sur « Trois pensées erronées à propos des infirmiers et infirmières »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s