Miroir, miroir, dis-moi combien je suis extraordinaire ou est-ce que j’ai un trouble de la personnalité narcissique ?

Si dans la vie il y a quelqu’un dans votre entourage qui vous a traité durement comme de la m**** ou que vous ayez traité une ou plusieurs personnes ainsi, sachez que cet article EST très à propos pour votre petite culture générale. Puisque je suis une détentrice d’un baccalauréat en psychologie dans l’une des plus grandes universités du Canada, je peux maintenant tout vous apprendre sur le trouble de la personnalité narcissique.

Crédit: Gone with the Wind (1940)

**Veuillez noter l’ironie des lignes précédentes et le fait que j’essaie de vous décrire brièvement ce que pourrait exprimer une personne ayant un trouble de la personnalité narcissique. **

Définition

Le trouble de la personnalité narcissique fait partie des troubles de la personnalité figurant dans le DSM-V (2015). Un bref rappel ? Selon l’American Psychiatric Association, tiré du DSM-V (2013), le trouble de la personnalité est un patron durable, stable et déviant de manière importante de ce qui est attendu dans la culture, et ce, dans au moins 2 sphères suivantes: la cognition, les émotions, les relations interpersonnelles et l’impulsivité. Pour le trouble de la personnalité narcissique, l’individu a un patron envahissant de grandiosité (sentiment d’être supérieur à tout) que ce soit dans les comportements ou dans les fantaisies, un besoin d’admiration et un faible niveau d’empathie au début de l’âge adulte et qui est présent dans plusieurs contextes (American Psychiatric Association, 2013). Pour poser un diagnostic, on doit observer chez la personne 5 manifestations ou plus parmi les suivantes:

  1. L’individu accorde une grande importance à elle-même et à ses réalisations personnelles (ex. il va exagérer ses accomplissements et ses talents, s’attend d’être reconnu comme supérieur sans nécessaire avoir accompli quelque chose de commensurable);
  2. Il est préoccupé par ses fantaisies de son succès illimité, de son pouvoir, de son intelligence, de sa beauté et de son amour idéal;
  3. Il croit qu’il est spécial et unique, ne peut être compris que par d’autres personnes spéciales ou ayant un haut statut;
  4. Il requiert un niveau d’admiration excessif;
  5. Il pense que tout lui est dû: il a des attentes déraisonnables pour des traitements favorables  et à ce que ses désirs soient immédiatement satisfait;
  6. Il exploite les autres (ex. Il utilise les autres dans le but de parvenir à ses fins);
  7. Peu d’empathie: il est peu disposé ou réticent de reconnaitre ou d’identifier les sentiments et les besoins des autres;
  8. Il envie les autres ou il croit que les autres l’envient;
  9. Il démontre une attitude ou des comportements hautains et arrogants.
Crédit: The Devil Wears Prada (2006)

Concrètement, les personnalités narcissiques ont grandement besoin d’admiration pour combler la très faible estime de soi qu’elles possèdent. Également, il est possible qu’avec ces personnes, vous puissiez vous sentir inférieur. Il est possible que la personne ayant ce trouble tente de vous ridiculiser, de vous «descendre» devant autrui, le but recherché étant de se sentir supérieure à vous et d’augmenter que très temporairement son estime de soi.

Par ailleurs, pour la prévalence du trouble, soit le nombre de gens recevant un diagnostic dans une même population, se situe entre 0% à 6,2%. Est-ce les hommes ou les femmes qui sont plus le touchés par le trouble ? Les hommes, à environ 50 à 75% ! (American Psychiatric Association, 2013).

Narcissisme vs. Trouble de la personnalité narcissique

Selon Dowgwillo, Dawood & Pincus (2016), le narcissisme est une tendance à adopter un ensemble de stratégie d’autorégulation, de régulation émotionnelle et de processus interpersonnels afin de préserver une image positive de soi devant autrui ou pour la bonifier. Il est bien normal pour tout individu d’avoir du narcissisme, soit d’avoir confiance en nous, d’avoir une bonne estime de soi-même, de vouloir se faire reconnaitre par les autres, de vouloir se percevoir positivement et de chercher l’approbation d’autrui. Ceux-ci sont des besoins naturels chez tous les humains. Il demeure important d’en avoir afin d’atteindre les objectifs de vie visés, d’accomplir des projets, de se démarquer dans une entrevue d’embauche, etc. Cela permet d’affronter les hauts et les bas de cette si belle vie, qui nous apporte beaucoup de choses, ce qui nous permet de nous épanouir! Awww! photo de chatons avec plein de petits coeurs

Cependant, la différence entre avoir du narcissisme et avoir un trouble de la personnalité narcissique, c’est que le narcissisme devient «pathologique» ou plutôt non-adapté. Selon Dowgwillo et al. (2016), le narcissisme pathologique porte sur la difficulté à réguler ses émotions ainsi qu’à adopter des comportements qui visent à se décharger d’impulsions pour obtenir une gratification excessive et pour combler ses besoins de reconnaissance et d’admiration demeurant toujours à satisfaire encore et encore. Cela a des conséquences, entre autres, sur l’individu, puisqu’il est à un plus grand risque de vivre des hauts et des bas quotidiennement que ce soit pour lui-même que pour ses relations interpersonnelles.

Crédit: Anchorman (2004)

Causes et conséquences

Les causes de ce trouble sont peu connues et il ne semble pas avoir de causes spécifiques qui amènent le trouble de la personnalité narcissique. Comme mentionné plus haut, en général, le trouble de la personnalité narcissique se développe au cours de l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Divers évènements survenant au cours de la vie (ex. perte d’un proche) peuvent contribuer à ce que l’individu développe des mécanismes inadaptés pour les affronter.

Traitement

Pour les traitements pharmacologiques, en général, ils sont utilisés pour traiter les troubles comorbides (c’est-à-dire un ou plusieurs autres troubles qui surviennent en même temps que le trouble). Par exemple, si une personne a un trouble anxieux en plus d’un trouble de la personnalité narcissique, il est possible qu’un médicament soit prescrit pour le trouble anxieux.

Pour les psychothérapies, celles provenant de l’approche psychodynamique (article à venir à ce sujet !) sont efficaces pour traiter les personnes ayant un trouble de la personnalité (Fonagy & Bateman, 2008; Levy, Johnson, Clouthier, Scala, & Temes, 2015). Cependant, chez ces personnes, des facteurs importants peuvent contribuer à la diminution des manifestations comme, entre autres, la reconnaissance de sa problématique, la volonté d’effectuer une psychothérapie, le temps et la capacité de faire confiance au psychothérapeute.

Crédit: Republican National Convention (2016)

Sarah Porlier, étudiante au doctorat en psychologie clinique 

Ressources:

Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale : http://www.aqpamm.ca

Fondation des maladies mentales : http://www.fondationdesmaladiesmentales.org

Centre de traitement Faubourg St-Jean: http://www.institutsmq.qc.ca

Sources:

American Psychiatric Association. (2013). Personality Disorders. Dans Diagnostic and statistical manual of mental disorders (5th ed.), Arlington, VA : American Psychiatric Association, p. 645-684.  

Dowgwillo, E. A., Dawood, S., & Pincus, A. L. (2016). The Dark Side of Narcissism. In V. Zeigler-Hill, & D. K. Marcus, (Eds). (2016).  The dark side of personality: Science and practice in social, personality, and clinical psychology, (pp. 25-44). Washington, DC, US: American Psychological Association.

Fonagy, P., & Bateman, A. (2008). The development of borderline personality disorder: A mentalizing model. Journal of Personality Disorders, 22(1), 4-21.

Levy, K. N., Johnson, B. N., Clouthier, T. L., Scala, J. W., & Temes, C. M. (2015). An attachment theatrical framework for personality disorders. Canadian Psychology, 56 (2), 197-207.

Source de la photo de couverture: http://www.reshareit.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s