MICI : Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin

La maladie de Crohn et la colite ulcéreuse sont les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ou MICI. Elles sont encore largement appelées simplement les maladies inflammatoires de l’intestin (MII). Ces deux maladies se ressemblent et leur traitement est semblable, mais il existe d’importantes différences entre les deux.

Que sont les MICI?
Contrairement à bien des maladies, le nom qui a été donné aux MICI nous aide à s’imaginer de quoi on parle : il s’agit de problèmes d’inflammation chronique dans les intestins. Hehehe.

De façon générale, les deux maladies sont caractérisées par des périodes de rémission où la maladie est considérée inactive et pendant lesquelles le patient n’a pas de symptômes, entrecoupées de périodes où la maladie est active. Lors de ces périodes d’activité, les symptômes ressentis sont généralement des diarrhées fréquentes pouvant contenir du sang et des douleurs abdominales. Assurez-vous de savoir en tout temps où est la toilette la plus proche !

Crédit : Dumb and Dumber

Ces symptômes sont causés par l’inflammation de la muqueuse intestinale. Dans le cas des MICI, l’inflammation est due à un débalancement du système immunitaire du patient. Le système immunitaire a généralement pour fonction de reconnaître les particules étrangères du corps (virus, bactéries, allergènes…) et de les combattre. Chez les patients atteints d’une MICI, le système immunitaire s’attaque de façon non appropriée aux cellules intestinales. Cela entraine de l’inflammation dans les intestins, ce qui cause les douleurs abdominales et peut créer des saignements de la muqueuse. Comme l’intestin est très inflammé, le passage des aliments se fait rapidement, ce qui cause des diarrhées fréquentes.

On dit que la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn sont des maladies chroniques, car elle ne se guérissent pas. Il existe de nombreux traitements sur le marché qui permettent de traiter ces maladies. Grâce à ceux-ci, on peut minimiser les symptômes en diminuant l’inflammation, ce qui permet de contrôler les maladies. Les MICI peuvent être inactives pendant de longues périodes, mais la possibilité d’une rechute, c’est-à-dire le retour d’une période symptomatique, reste présente en tout temps. Dans les cas compliqués, la chirurgie pour retirer la partie atteinte des intestins doit être envisagée.

Crédit : HealthLine

Maladie de Crohn ou colite ulcéreuse?
Il existe certaines différences entre les deux :

  • Endroit atteint par l’inflammation

La maladie de Crohn peut atteindre tout le tractus gastro-intestinal, de la bouche à l’anus. L’iléon (la dernière partie de l’intestin grêle) et le colon (le gros intestin) sont les régions les plus fréquemment atteintes. La colite ulcéreuse, quant à elle, atteint seulement le colon.

  • Présentation de l’inflammation

On dit que pour la maladie de Crohn l’inflammation est discontinue. C’est-à-dire que l’inflammation de l’intestin est entrecoupée de zones où la muqueuse est saine. Dans le cas de la colite ulcéreuse, l’inflammation part généralement de la marge anale pour remonter dans le colon de façon continue.

  • Symptômes

Bien que les symptômes de ces deux maladies se ressemblent grandement, les rectorragies (sang dans les selles) sont plus fréquentes dans la colite ulcéreuse que dans la maladie de Crohn. Les patients ayant une maladie de Crohn pourraient souffrir de crises de vomissements qui sont très rares dans les cas de colite ulcéreuse.

  • Complications possibles

Certains patients avec une maladie de Crohn dite compliquée auront des sténoses ou des fistules. Les sténoses sont présentes lorsque l’inflammation cause un rétrécissement du diamètre de certaines sections des intestins. Les fistules sont des trajets partant d’une section de l’intestin pour en atteindre une autre, ou un autre viscère tel que la vessie, le vagin ou la surface de la peau. Les selles peuvent transiter par ces fistules. À noter qu’il est possible que celles-ci se referment grâce à certains médicaments ou à une intervention chirurgicale. Ces complications ne sont pas retrouvées chez les gens atteints de colite ulcéreuse.

Autres infos en bref 

  • Les MICI sont des maladies des pays industrialisés. Leur prévalence est beaucoup plus élevée dans les pays du Nord.
  • Une composante génétique est rattachée aux MICI. Il n’est pas rare de voir plus d’un patient atteint dans une même famille. On ne sait toutefois pas exactement pourquoi certains développent des symptômes alors que d’autres non.
  • Le diagnostic des MICI se fait généralement par colonoscopie, pour en apprendre plus sur cette intervention c’est ici.
  • Suite au diagnostic, on encouragera le patient à modifier sa diète selon sa tolérance. On lui recommandera de faire des tests pour voir quels aliments entrainent une poussée des symptômes et d’éviter ceux-ci. Comme le passage des aliments se fait très vite au niveau des intestins, une carence en nutriments et vitamines peut survenir et entrainer de la fatigue. Un suivi nutritionnel peut être nécessaire.
  • La prise en charge des MICI se fait généralement par un gastroentérologue, qui est le médecin spécialiste du système digestif. C’est lui qui est le mieux formé pour élaborer un plan de traitement efficace.
  • Le stress semble avoir un grand effet sur la survenue des crises. Il faudra donc apprendre à le gérer le plus efficacement possible.
Crédit : Little Mermaid

En terminant, n’hésitez pas de parler de vos symptômes avec un professionnel de la santé ! On a tous tendance à être gênés de parler de nos selles, mais les professionnels y sont plus qu’habitués et ce sont des données importantes pour pouvoir évaluer votre état de santé.

Mireille Gauthier-Richard, étudiante en sciences infirmières

Crédit photo de couverture : Healthline

Références :
http://www.crohnetcolite.ca
– http://maladiedecrohn.eu
– http://www.cdhf.ca/fr/acceuil
– http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/diagnosis-and-treatment/tests-and-procedures/colonoscopy/?region=on

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s