Infection par le virus Zika : doit-on s’inquiéter ?

Les recherches sur le Zika et ses conséquences sont toujours en cours et les scientifiques en apprennent davantage régulièrement. J’écris cet article au meilleur de mes connaissances et avec les informations qui sont vérifiées à l’heure actuelle. Il n’est pas impossible que les recommandations soient modifiées éventuellement selon les résultats d’autres recherches.

Depuis quelques mois, on entend parler abondamment du virus Zika et on entend surtout toutes sortes de recommandations. Doit-on éviter les voyages dans certaines régions ? Doit-on modifier nos habitudes suite à un voyage ? Doit-on annuler les Jeux Olympiques de Rio, car une épidémie à lieu au Brésil en ce moment ? Je n’ai ni les connaissances, ni l’importance pour prendre une décision en ce qui concerne les Jeux Olympiques, mais je vais essayer de vous éclairer sur les 2 autres questions.

 

Virus Zika ou maladie de Lyme?
Le virus Zika et la maladie de Lyme sont deux infections transmissibles par les piqures de moustiques. Les deux sont très à la mode dans les nouvelles dernièrement et il peut être facile de les mélanger. Aujourd’hui on parlera du premier, et j’aborderai la maladie de Lyme dans un autre article.

Crédit : CBC News
Crédit : CBC News

Zi-quoi?
L’infection par le virus Zika produit des symptômes mineurs comme de la fièvre, des éruptions cutanées au visage et au corps, des douleurs musculaires ou articulaires, des rougeurs aux yeux, de la faiblesse ou des maux de tête. On se rapproche un peu de la grosse grippe d’homme. C’est donc dire qu’à moins d’avoir un autre problème de santé majeur, l’infection par le Zika ne vous fera pas mourir.  Les symptômes durent généralement 2 à 7 jours et pour le rétablissement on favorise le repos, une bonne hydratation et on peut prendre des médicaments pour soulager la fièvre et les douleurs. Encore une fois, ça me rappelle une grosse grippe. À noter que 3 personnes  infectées sur 4 ne présenteront aucun symptôme.

L’infection par le virus Zika peut toutefois avoir des conséquences graves, notamment lorsque contracté par une femme enceinte. Il a été démontré qu’elle peut causer des microcéphalies chez les nouveau-nés. Des quoi ? Les bébés naitront avec une tête anormalement petite et un cerveau sous-développé. C’est un problème sérieux, qu’on doit tenter d’éviter.

Le Zika peut aussi entrainer des complications neurologiques graves comme le syndrome de Guillain-Barré. C’est qui lui ? Il s’agit d’une maladie auto-immune au cours de laquelle le système immunitaire de la personne atteinte s’attaque aux nerfs périphériques. Les personnes atteintes auront des difficultés motrices, une perte de réflexes ou des troubles sensitifs. Dans les cas graves, une paralysie peut survenir. Il faut noter que la plupart des personnes atteintes se rétablissent pleinement grâce à la médication appropriée.

 

Maintenant qu’on a convenu qu’on ne veut pas être infecté, comment faire ?

Crédit : Batman The Dark Knight

D’abord, le virus Zika se transmet principalement par des piqures de moustiques infectés. Il faut donc se protéger des maringouins ! Pour cela : chasse-moustiques et vêtements longs, filet de protection au besoin. La bonne nouvelle est que le moustique responsable de la transmission du Zika n’est pas retrouvé au Canada en raison de notre climat. Merci l’hiver! Cela veut donc dire que la probabilité de transmission par un moustique est très faible ici.

Mais attention si vous partez en voyage !
Le virus Zika est présent en Amérique du Sud et Centrale, en Afrique, dans le Pacifique et dans les Antilles. Pour la liste complète des pays c’est ici. C’est donc les gens qui voyagent dans ces régions qui sont à risque d’être infectés. Les femmes enceintes ou qui prévoient le devenir devraient s’abstenir de visiter ces pays vue les conséquences sur le fœtus. On recommande d’attendre 2 mois après le retour au Canada avant d’essayer de concevoir un enfant, car c’est la période que le corps a besoin pour éliminer le virus du système. Au Canada, on a recensé 80 cas d’infection à Zika chez des voyageurs de retour au pays

Crédit : Pushing Daisies

Le virus Zika peut aussi se transmettre lors des relations sexuelles, car il est présent dans le sperme de l’homme infecté. Donc on se protège ! On se protège lorsqu’on voyage dans les pays à risque, mais aussi au retour. J’ai déjà mentionné que les femmes devraient attendre 2 mois après leur retour de voyage avant d’envisager de concevoir un enfant. Les hommes, quant à eux, devraient porter un condom pour les 6 mois qui suivent le voyage, car il semble que le virus soit présent dans le sperme pour une plus longue période. À ce jour, 1 seul cas d’infection par le Zika transmis ici lors de relation sexuelle a été répertorié au Canada. Donc ici on se protège, mais on éviter de capoter ! D’ailleurs si vous voulez en apprendre davantage sur les infections transmissibles sexuellement, c’est ici que vous cliquez.

Crédit : The Simpsons

L’Australie vient tout juste d’annoncer une mesure spéciale pour ses athlètes qui seront présents aux Jeux Olympiques de Rio cet été, et c’est malade ! Désolée du manque de rigueur, je suis fan de l’Australie ! Les athlètes se verront offrir des condoms anti-Zika. Ceux-ci sont enduits d’un gel anti-viral pour réduire les risques de contamination par le Zika. Le gel aurait aussi démontré en laboratoire des propriétés de protection contre le VIH, l’herpès et le virus du papillome humain (VPH), ce qui le rend si intéressant. D’autres études permettront de confirmer l’efficacité de la nouvelle protection qu’offrent ces nouveaux condoms.

Il est à noter que les femmes enceintes de retour de voyage dans une région à risque et ne présentant pas de symptôme devraient demander un dépistage pour éviter tous risques de malformations congénitales.

Le virus Zika se transmet aussi par les dons de sang, de tissus, de cellules ou d’organes. On demandera donc aux donneurs d’attendre 21 jours après leur retour de voyage pour effectuer un don. Pour les dons de sperme, le délai est de 6 mois, pour éviter les malformations congénitales.

 

Ça serait bien de se faire vacciner avant de partir en voyage, non?
Il n’existe pas de vaccin pour se protéger du virus Zika à l’heure actuelle. La prévention par les moyens mentionnés plus haut est donc la seule façon d’éviter la transmission et la propagation de l’épidémie.

 

En résumé, le virus Zika est un problème de santé majeur en ce moment dans certaines régions du monde, mais reste assez limité au Canada. On évite de capoter avec ça, mais on prend les mesures nécessaires pour se protéger si on va dans une zone à risque et, au retour, on attend avant de faire un enfant pour éviter les malformations !
Sur ces sages paroles et comme je pars en voyage où des cas de Zika ont été recensés dans quelques jours, je sors acheter de l’insecticide !

 

Mireille G-Richard, étudiante en sciences infirmières

 

Crédit photo de couverture :
http://www.sjsm.org/

Sources :
http://www.hema-quebec.qc.ca/sang/donneur-sang/puis-je-donner/voyages/zika.fr.html
http://canadiensensante.gc.ca/diseases-conditions-maladies-affections/disease-maladie/zika-virus/index-fra.php
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/guillain-barre-syndrome/fr/
http://ici.radio-canada.ca/breve/55577/australie-distribue-un-preservatif-anti-zika-a-ses
http://ansellcondoms.com.au/products/lifestyles-dual-protect-condoms
http://www.phac-aspc.gc.ca/phn-asp/2016/zika-fra.php
http://sante.gouv.qc.ca/chroniques/virus-zika/
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/zika/fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s