Une belle visite à l’hôpital!

Une visite à l’hôpital s’impose pour vous et votre famille…. WOW ! C’est comme un voyage à Disney, une visite chez grand-maman…. Une visite à l’hôpital n’est jamais très plaisante, à part pour une naissance, où vous traversez l’unité de maternité en entendant les femmes accoucher et  se tordre de douleur tout en expulsant leur placenta. Bref, une expérience inoubliable. J’écrirai ce texte en vous parlant des choses à faire et à ne pas faire lors d’une visite à l’hôpital, que ce soit pour visiter grand-maman, papa, oncle, neveu, voisin, car vous ne le saviez peut-être pas, mais il y a un code de conduite pour les visites à l’hôpital. Je sais, je viens de vous en boucher un coin, arrêtez d’applaudir, cela n’est pas nécessaire… Lorsque que je me suis informé sur le sujet, tous les gens à qui j’ai demandé l’information avaient sensiblement les mêmes réponses. Les conditions ne sont pas très différentes d’un endroit à l’autre, mais chaque hôpital a un code différent. La meilleure façon de bien respecter les consignes et s’assurer de ne pas vous faire mettre dehors par un charmant agent de sécurité est de consulter le site internet du centre que vous allez visiter. J’aurais pu terminer mon article sur cette note, mais je ne crois pas que notre rédacteur en chef m’aurait dit : «Wow, ton article….C’est vraiment super, ça résume parfaitement  ce que tu voulais nous mentionner».  Ne vous inquiétez pas, je tenterai de mettre un peu de chair autour de l’os, comme le dirais une de mes professeures du CEGEP. Les informations données seront un résumé de l’ensemble des informations recueillies. Surtout, ne m’écrivez pas pour me dire : «Ben pourquoi qu’à HMR les heures de visites sont différentes?» «Ben comment ça, c’est différent au CHUL ?». PS : en lisant ces phrases, tentez de prendre la voix d’une personne de votre entourage qui vous tape royalement sur les nerfs.

Bon, commençons par les heures de visites. Les heures de visites sont normalement de 11:00 à 20h30. Pourquoi 11:00 ? Cela laissera du temps aux médecin, infirmières ou tous autres professionnels de la santé (voyez ma subtile référence au travail interdisciplinaire) de faire leur première tournée et de faire l’évaluation du patient. Par la suite, il sera plus facile pour eux de répondre à vos questions. Si j’étais une famille en visite, je voudrais que l’infirmière soit capable de répondre aux questions que je lui pose en lien avec le patient dans la civière. Ne partez pas en peur, toutes les infirmières sont dévouées et toutes seront capable de bien répondre à vos questions. Bon je parle pour ma paroisse. Pour ce qui est du 20h30, c’est pour s’assurer que les patients se reposent, car si vous ne l’avez pas remarqué, lorsque nous sommes hospitalisés, ce n’est jamais parce que nous débordons d’énergie. Il faut que les patients se reposent, un sommeil réparateur est très important pour reprendre des forces. Il faut s’assurer que leur cycle de sommeil/réveil (en lien avec le soleil) soit respecté, mais ne nous écartons pas de notre sujet principal. Le cycle de sommeil sera le sujet d’un autre article, car le sommeil est l’une des principales sources de stress dans ma vie et Dieu sait qu’il y en a.

Vous verrez sur les affiches de certaines unités la mention de 2 visiteurs à la fois et pas plus de 10 minutes par visites. Ces affiches se retrouvent souvent sur les unités de soins intensifs (notez ma subtile référence à mon dada (je travaille aux soins intensifs pour ceux qui ne le savent pas)). Les patients qui sont aux soins intensifs ne sont généralement pas en bonne forme ou comme le dirait une personne qui visite un gym, ils ne sont pas TOP SHAPE, pardonnez mon anglicisme. Les visites de 2 visiteurs par chambre nous assurent que le patient ne soit pas trop stimulé pour une longue période de temps. Il faut s’assurer d’une certaine quiétude, car il peut être normal qu’un patient qui est intubé (tube dans la gorge qui est placé jusqu’à la carène (embouchure du milieu entre le poumon droit et le poumon gauche) et qui aide le patient à respirer dans une situation d’urgence) soit agité en votre présence. Donc, pour résumer, pas plus de 2 visiteurs à la fois et pas plus de 10-15 minutes par visite à l’heure, mais ce n’est pas vrai pour toutes les unités. De plus, si vous êtes trop dans la chambre cela pourrait entraver le travail des infirmières et ça, c’est vrai pour toutes les unités.

L’âge des visiteurs est très important, certains centres comme le CHPLG dans la belle région de Lanaudière demande aux visiteurs de certaines unités d’être âgés de 14 ans et plus. Je vous entend déjà me dire : «14 ANS……COMMENT ÇA ?» Je vous répondrai comme mon garçon de 2 ans : «PARCE QUE». La réponse donnée par la prévention des infections du CHPLG ainsi que celle donnée par le Chef des Soins intensifs du CHPLG  est qu’à 14 ans, les adolescents en santé bien sûr, atteignent une maturité au niveau de leur système immunitaire. Car si vous ne le saviez pas, beaucoup de bactéries, appelées super bactéries comme le C-Diff (Clostridium difficile), ERV (Entérocoques Résistants à la Vancomycine), SARO/SARM (Staphylococcus Aureus Résistant à la Méthicilline/ Oxacilline), pneumonie, sont présents dans nos hôpitaux et donc, peuvent être attrapées par ceux qui sont en visites. Ne vous inquiétez pas, les super bactéries ne sautent pas sur les gens comme des chiens surexcités. D’ailleurs, des mesures de protection, comme des jaquettes ou des masques, sont parfois demandées avant d’entrer dans la chambre. Si vous voyez des affiches sur la porte de la personne que vous visitez, informez-vous au poste des infirmières.   Parlons franc, un adolescent est plus mature aussi pour constater et être conscient de ce qui se passe pour un proche en situation d’urgence.

SARO ERV C-DIFF
Source: Ministère de la santé du Québec

Un petit mot, n’oubliez pas que l’infirmière à toujours le droit de vous faire sortir de la chambre si votre présence est néfaste pour le patient ou pour l’exercice de ses soins.

Il est de mise que la tranquillité est primordiale à l’hôpital, NE CRIEZ PAS. Certaines unités ont des espaces réservés pour les familles, vous pouvez vous y rendre. Aussi, lavez-vous les mains à toutes les 15 minutes (remarquez mon sarcasme). Bref, servez-vous de votre GBS (gros bon sens). En espérant que cet article vous a informé et vous a fait sourire. Une chose à retenir, si vous n’êtes pas certain de quelque chose, POSEZ DES QUESTIONS!

Source : Ministère de la santé du Québec

Jean-Philippe Racine Inf.Technicien (Alias L’infimier X ou le barbu infirmier).

Source :http://www.infiressources.ca/fer/depotdocuments/Les_infections_nosocomiales-Agir_ensemble_pour_milieux_cliniques_securitaires.pdf

Source:http://www.csss.sudlanaudiere.ca/Pages/Accueil.aspx

Un merci aux personnes consultées: Kathleen Garneau, Inf. en prévention des infections de l’hôpital Pierre-Le Gardeur et Steve Grenon Chef des soins critiques de l’hôpital Pierre-Le Gardeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s