Vous avez dit colonoscopie?

Mais qu’est-ce ?
La colonoscopie ou coloscopie est un examen pour voir l’état de santé du gros intestin (le colon). Elle est réalisée en insérant un endoscope, une sorte de tube flexible muni d’une caméra, dans l’anus. L’endoscope est environ la même grosseur qu’un doigt. Le colon mesure de 4 à 6 pieds et pourra être vu sur toute la longueur ou partiellement. Cet examen dure en moyenne 15 à 30 minutes.

Pourquoi passer un tel examen?
La coloscopie est recommandée dans plusieurs cas :

  •  Si vous êtes à risque de développer un cancer du côlon. Les personnes ayant des antécédents familiaux de cancer du colon, des antécédents personnels de polypes du colon ou de maladie inflammatoire de l’intestin ou certains syndromes héréditaires sont plus à risque de développer ce cancer.
  • Si votre médecin suspecte une maladie inflammatoire de l’intestin comme la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse et pour le suivi de ces maladies.
  • Si votre condition de santé indique un problème potentiel aux intestins comme par exemple si vous avez des diarrhées ou de la constipation, du sang dans vos selles, si vous faites de l’anémie ou si vous avez des douleurs abdominales.
  • Il se pourrait que votre médecin vous demande de faire un test RSOS qui est la recherche de sang dans les selles. Vous devrez apporter un échantillon de selles à la clinique ou l’hôpital pour que celui-ci soit analysé afin de détecter s’il contient du sang. Si votre test RSOS est positif, c’est-à-dire que vos selles contiennent du sang, votre médecin pourra vous demander de passer une colonoscopie.
  • D’autres raisons pourraient justifier une colonoscopie.

Je tiens à vous rassurer, la plupart des patients nous disent que l’examen est beaucoup moins pire que ce qu’ils avaient envisagé!

Comment ça se passera?
L’examen se fera en trois étapes :

1. La préparation
La préparation pour une colonoscopie est très importante. Il faut vider les intestins si on veut pouvoir y voir quelque chose! Suivez les recommandations de votre médecin pour votre préparation, mais de manière générale elle se fera comme suit :
Si votre examen à lieu le matin, la préparation intestinale se fera au complet la veille et si votre examen a lieu en après-midi elle se commencera la veille de l’examen et se terminera le matin de l’examen.

Prévoyez du temps à la maison pour la préparation intestinale et assurez-vous d’avoir accès à la toilette!

Crédit : Britney Spears

Vous aurez à boire le liquide de préparation intestinale qui sert à nettoyer les intestins. Je vous vends le punch : la quantité est impressionnante : 4 litres! Il faut boire un verre toutes les 10 à 15 minutes. La première selle arrivera environ 1 heure après le premier verre. Vous devez continuer à prendre le liquide jusqu’à ce que vos selles soit liquides, claires et sans particules solides. Vous irez beaucoup à la selle. Investissez dans un papier de toilette de qualité pour cette journée! Si vous obtenez de telles selles avant d’avoir terminé les 4 litres, vous pouvez arrêter et jeter le reste.

Vous aurez probablement à prendre un médicament en comprimé pour éviter les maux de cœur et un autre pour ramollir les selles.

On vous proposera aussi une diète particulière pour les jours précédents votre colonoscopie afin de réduire la formation des selles. Pour ce qui est de la prise de vos médicaments, suivez les recommandations du médecin.

Je répète que la préparation est très importante. Faites-la avec soin, car si elle est inadéquate le médecin pourrait vous demander de passer une deuxième colonoscopie.

2. L’examen
Si vous êtes anxieux dites-le au personnel et essayez de vous relaxer.

Avant de procéder à la colonoscopie, vous serez installé sur votre côté sur une civière et vous recevrez des médicaments pour vous aider à vous détendre et pour réduire l’inconfort durant la colonoscopie. Il se peut que vous dormiez durant la colonoscopie, d’autres patients se souviennent de l’examen. Si l’intervention est douloureuse, signifiez-le au personnel qui pourra vous soulager.

Le médecin commencera la colonoscopie en entrant son endoscope dans votre anus. Il est normal d’être gêné par un tel examen, mais dites-vous que lui et les infirmières ont vu des dizaines d’autres fesses avant les vôtres! Pour déplier les parois de l’intestin et favoriser la progression de l’endoscope, on injectera de l’air dans vos intestins. À mesure qu’avancera l’examen, il se peut que le médecin vous demande de changer de position pour faciliter la progression. Suivez ses indications, c’est lui le guide! Lors du retrait de l’endoscope, le médecin pourrait prendre des biopsies afin de faire analyser la muqueuse ou retirer des polypes s’il en a trouvé. Cette procédure n’est pas douloureuse et les échantillons seront envoyés au laboratoire pour analyse. Vous aurez les résultats quelques semaines après l’examen.

3. La récupération

Crédit : Star Trek
Crédit : Star Trek

Après l’examen, on vous amènera à la salle de récupération, communément appelée : la salle des pets! On y prendra vos signes vitaux, pour évaluer votre état suite à l’examen. On vous demandera de « laisser aller les gaz », pour évacuer l’air qui aura été injecté dans votre colon pendant l’examen. C’est probablement le seul endroit ou vous êtes encouragez à péter, profitez-en! En plus c’est important de le faire, sinon vous aurez des douleurs au ventre, vous vous sentirez ballonnés ou vous aurez des crampes. Vous resterez dans la salle aux pets de 30 à 60 minutes puis vous pourrez rentrer à la maison.

Et après?
Comme les médicaments reçus durant la colonoscopie peuvent affecter votre jugement, on vous demandera de ne pas conduire, d’éviter les boissons alcoolisées et les drogues et de ne pas prendre de décisions importantes pour 24 heures. Vous devrez être accompagné pour rentrer à la maison et on vous conseillera de rester avec une personne de confiance pour les 24 heures suivantes.
Vous aurez au besoin un rendez-vous de suivi avec les médecin qui a fait la colonoscopie.

Gardez en tête qu’un cancer du colon dépister tôt permet une meilleure prise en charge et facilite la guérison. La colonoscopie pourrait donc vous sauver la vie!

Mireille G-Richard, étudiante en sciences infirmières

Crédit photo de couverture : http://www.cafepress.ca/

Références :
1. Hopital Maisonneuve-Rosemont. (2016). Votre guide pour la coloscopie. Montréal.
2. http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/colorectal/colorectal-cancer/?region=qc
3. http://fr.pendopharm.com/produit/colyte/

Publicités

Un commentaire sur « Vous avez dit colonoscopie? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s